Mise à jour du dossier, juillet 2018

Vincent Chénier et Gaétan Leduc ont rédigé un article pour le bulletin Nouvelles du lac, aout 2018 concernant les derniers développements dans ce dossier.

Voir article dans Bulletin du lac, aout 2018 (lien à venir)

Lettre à Mme Karine Vallières, députée, pour demande d’appui

En assemblée générale, le 5 mai 2018, les membres présents ont demandé à l’exécutif d’envoyer une lettre à Mme Vallières, députée, pour solliciter un appui du MAMOT.
Voici la lettre envoyée le 11 mai 2018 

Article de La Tribune au sujet de la rencontre avec le MAMOT

Voici l’article de La Tribune, 25 juillet 2017   Aqueduc : St-Denis-de-Brompton attend une réponse de Québec

Sommaire du projet en date du 15 juillet 2017

Voici un document de 10 pages présentant l’état de situation en date du 15 juillet 2017. Vous trouverez une page présentant la totalité des coûts engendrés par le projet d’aqueduc et d’égouts ainsi que les étapes réalisées depuis le 5 juillet.
Ce document a été rédigé par Vincent Chénier et Gaétan Leduc. Cliquez sur le nom du document pour obtenir le document à l’écran : Sommaire du projet d’aqueduc et d’égout, en date du 15 juillet 2017

Article La Tribune concernant le projet

article du 11 juillet 2017  Une facture de 14 millions $ pour protéger deux lacs

Soirée d’information pour le projet d’égouts et d’aqueduc pour les secteurs du Lac Desmarais et du lac Petit Lac Brompton (invitation du 9 juin 2017)

La direction générale de la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton a fait parvenir une invitation pour une soirée d’information, 5 juillet 2017, 19 heures,  concernant le projet d’égouts et d’aqueduc. Vous pouvez prendre connaissance des détails de la soirée dans cette lettre.

Présentation du 5 juillet 2017 (Municipalité de St-Denis-de-Brompton)

Informations ajoutées sur le site de la Municipalité (consulté le 12 juillet 17):

Lors de la présentation, nous avons indiqué que peu de résidences étaient équipées du système Bionest dans le secteur; ces informations étaient tirées d’un sondage réalisé en 2013. Or, il semble qu’on retrouve de plus en plus de ces installations sur notre territoire. En aucun cas, la municipalité n’avait l’intention de nuire à la réputation de Bionest et de ces distributeurs. Toutes nos excuses.

Nous avons aussi affirmé que « les fosses scellées ne font plus partie des systèmes d’épuration prescrits par le MDDELCC depuis 2015, ( voir le Règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées Q-2, r. 22  et le Guide technique – Traitement des eaux usées des résidences isolées –Partie B) ».

Suite à un commentaire soumis, après la séance, par une source bien informée, à l’effet que le règlement provincial avait récemment été modifié, nous avons pris soin de valider cette information. Nous confirmons qu’effectivement, depuis le 26 avril 2017, une modification au règlement est entrée en vigueur. Dorénavant, la mise en place d’une fosse de rétention à vidange totale (fosse scellée) est de nouveau possible, sous certaines conditions (voir l’article 66 du Règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées Q-2, r. 22) sur recommandation d’un professionnel accrédité (technologue professionnel ou ingénieur).

ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL LE 12 JUILLET 2017

Lors de cette assemblée extraordinaire, les avis de motion des règlements 642 t 643 présentés le 5 juillet seront donnés et les projets de règlement adoptés pour fin de présentation.

Suivi du projet d’aqueduc et d’égout du Petit Lac Brompton et du lac Desmarais (22 novembre 2016)

La direction générale de la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton a fait parvenir une communication en date du 22 novembre 2016 présentant les derniers développements concernant le projet d’aqueduc et d’égouts.
Vous pouvez prendre connaissance de ce communiqué ici.

Suivi du projet d’aqueduc et d’égout du Petit Lac Brompton et du lac Desmarais (18 juillet 2016)

La Municipalité de St-Denis-de-Brompton a communiqué les dernières informations concernant le projet d’aqueduc et d’égout. Voici cette lettre adressée au président de notre association pour diffusion auprès des résidents du lac Desmarais.

Mise à Jour (Janvier 2015)

Nous vous invitons à consulter le site internet du Saint-Denisien http://www.lesaintdenisien.ca. Une section sur le projet d’égouts s’y retrouve (en haut à droite) et beaucoup de réponses à de nombreuses questions y sont adressées.

D’autres mises à jour seront fournies dans les prochaines semaines faisant suite aux différentes réunions du conseil de la municipalité de Saint-Denis de Brompton

Projet de réseau des égouts (Mars 2014)

La dernière rencontre relié au projet a lieu au début de décembre avec la collaboration de M. André Filteau et M. Jean-Guy Breton représentants de la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton, de M. Janick Lemay de la firme d’ingénierie BPR ainsi que des représentants des associations du Petit Lac Brompton et du Lac Desmarais.

Suite à cette rencontre, nous avons eu le mandat d’élaborer le meilleur trajet du circuit collecteur pour le réseau; cette tâche est préliminaire car elle présente une trajectoire selon nos connaissances du secteur. De plus, nous devions identifier les résidences qui pourraient être relié à une même station de pompage qui sera par la suite relié au circuit collecteur; le tout a été remis à la municipalité et à la firme d’ingénierie. Au cours des prochains mois, une visite de terrain aura lieu en présence de personnes expérimentées à des réseaux d’égouts afin de valider nos recommandations et de porter les correctifs nécessaires.

Je prends cette occasion pour remercier M. Denys Lavoie et M. Normand Larocque qui ont collaboré à élaboration du trajet préliminaire.

 

Projet Égouts collectifs. (Décembre 2013)

Plusieurs peuvent croire que le projet « Égouts collectifs » est malheureusement terminé car peu de nouvelles ont circulé cet été sur ce sujet.  Pourtant, le projet est toujours vivant et actif même s’il ne se déroule pas à la vitesse espérée.  Au cours des derniers mois, deux rencontres ont eu lieu avec les autorités municipales et un représentant de la firme d’ingénierie BRP. Ces rencontres avaient pour but de mettre à jour le dossier et d’établir un échéancier des différentes opérations. En février dernier, la firme d’ingénierie avait reçu le mandat de réviser le projet dans son ensemble et de faire une étude plus approfondie des coûts du projet.

Position du comité de l’APLD concernant le projet de réseau d’égouts collectifs (Juillet 2011)

Le comité exécutif de l’association a cherché récemment à mettre à jour sa position quant au projet d’un réseau d’égouts collectifs au Lac Desmarais.

En octobre 2008, lors d’une assemblée générale de l’APLD, il a été fait mention que l`Association des propriétaires du Lac Desmarais ne désirait pas s’approprier du dossier des égouts collectifs mais que Vincent Chénier continuerait à piloter le dossier des égouts et formerait un comité avec d’autres gens intéressés.

Au cours du mois de juin 2011, Vincent Chénier a discuté avec M. Pierre Lemay, président de l’Association du Petit Lac Brompton, au sujet du projet de réseau d’égouts collectifs :

  • le projet avance à petits pas mais sûrement;
  • une réunion des résidents est prévue pour le 2 juillet 2011;
  • les membres du comité de l’Association du Petit Lac Brompton sont un peu mal à l’aise de constater que l’Association du Lac Desmarais ne soutenait pas officiellement le dossier des égouts en le cédant à un petit groupe indépendant.

Après discussion de la situation entre les membres du comité exécutif de l’APLD, il est rappelé que :

  • La mission première de L’Association des propriétaires du Lac Desmarais est de mettre en place tout ce qui est humainement possible pour veiller à la préservation et à la protection du lac Desmarais en collaboration avec ses résidents par différents projets, tels que  la renaturalisation, l’échange de vivaces, la distribution d’arbres gratuits, etc….
  • Il a été décidé de changer la raison sociale de l’Association pour la nommer dans le futur « Association pour la Préservation du Lac Desmarais » parce que cela reflétait mieux notre orientation.
  • Le projet d’égouts collectifs est un projet pour la préservation du Lac Desmarais à long terme et il devrait être appuyé et piloté par son Association.
  • Les membres du comité exécutif considèrent qu’il est important de s’impliquer plus activement dans ce dossier:
  • Le projet d’égouts collectifs devrait ainsi être considéré comme un projet parmi les autres au sein de l’APLD.
  • Le projet d’égouts collectifs devrait être piloté par des membres de l’exécutif de l’APLD en collaboration avec d’autres citoyens  du secteur.

Bilan de la réunion  Projet égouts collectifs. (Juillet 2011)

Ce projet a débuté à l’automne 2008 mais a pris vraiment son envol au cours de 2009 avec l’intérêt de l’Association du Petit Lac Brompton vers un même objectif collectif de mettre  en place un réseau d’égouts collectifs pour protéger les plans d’eau pour plusieurs générations futures.  Depuis ce temps,  plusieurs rencontres ont eu lieu et nous ont permis de faire avancer le projet.

Samedi le 2 juillet dernier,  35 personnes incluant  29 propriétaires du secteur du Lac Desmarais ont assisté à la première rencontre d’information reliée au projet d’égouts collectifs pour le secteur.

M. Jannick Lemay,  chargé de projet de la firme d’ingénierie BPR,  a présenté la situation du dossier à ce moment.  M. Jean Pierre Boulé, directeur général de la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton, a par la suite énuméré les principales étapes à venir du projet à venir.

L’étude présentée fait  référence à celle de 1998 qui a été actualisée  en optant pour des options qui nous sont disponibles jumelées à des coûts approximatifs.

  • Paramètres de conception, trois solutions collectives ont été présentés :
    • Se joindre au réseau d’égouts du Domaine Forêt;
    • Création d’une nouvelle station d’épuration à l’exutoire du Petit Lac Brompton;
    • Se joindre au réseau d’égouts du Village.
  • La recommandation est de se raccorder au réseau du village de Saint-Denis-de-Brompton :
    • Solution la moins coûteuse au niveau de l’entretien et de l’opération.
    • Solution qui évite le rajout d’une nouvelle station d’épuration.
etangaere

Plus de 70 % des stations de traitement d’eaux usées au Québec sont des étangs aérés (496 installations)

Plus de 70 % des stations de traitement d’eaux usées au Québec sont des étangs aérés (496 installations)

  • Trois types de réseau d’égouts possibles :
    • Réseau gravitaire;
    • Réseau sous vide;
    • Réseau sous pression.
  • La recommandation est d’aller de l’avant avec un réseau sous pression :
    • Permet l’installation des conduites à une profondeur minimale
    • Enlèvement des fosses septiques et remplacement par une station de pompage individuelle;
    • Les pompes permettent d’acheminer les eaux usées vers le réseau d’égout.

Les  coûts approximatifs d’installation de fosses scellées et des systèmes d’Écoflo, Bionest, Roseau épurateur pour le traitement des eaux usées ont été présentés.  En conclusion, le réseau d’un système d’eaux usées collectif s’est avéré  le moins dispendieux de tous et le plus écologique pour l’environnement.  La majorité des gens présents se sont d’ailleurs montrés très intéressés à cette alternative et ont appuyé le projet.

  • Réseau d’un aqueduc
    • La situation de l’eau potable de certains puits présentant des problématiques au niveau de la qualité.
    • Comme les coûts d’entretien d’un système individuel sont passablement onéreux.

L’option d’avoir un aqueduc pour les deux secteurs est envisagé à un coût très raisonnable et de même c’est ajout au projet a aussi été appuyé par la majorité des résidents présents.

Dans le but de rassurer les gens présents, le directeur général, M. Boulé, a spécifié que le projet est appuyé par les élus municipaux. À chaque étape du projet la population concernée sera renseignée des développements par des rencontres. La décision finale n’appartiendra pas à un petit groupe mais plutôt à l’ensemble des citoyens des deux secteurs concernés.  Présentement, la municipalité a assumé les coûts de la mise à jour du dossier de 1998 par la firme BPR.  De plus, lors de la séance du conseil  du 6 juin dernier, le conseil municipal a confié à BPR le mandat de préparer une demande d’aide financière pour le projet totalisant $5,500 plus taxes.

Une aide financière est envisagée et demeure indispensable à la concrétisation du projet. Afin d’avoir un portrait plus précis de la situation actuelle tant au niveau d’eau potable et d’eau usée, un questionnaire sera remis à tous les résidents du secteur pour être compléter et être envoyé à la municipalité directement. Toutes les informations seront traitées exclusivement par la firme BPR sous toute confidentialité. Ces données seront utilisées dans la préparation de justification du projet et dans la demande d’aide financière auprès du MAMROT. Nous vous encourageons à compléter le formulaire pour la cueillette des données.

Je désire prendre cette occasion pour remercier tous les gens qui se sont présentés à la réunion, de même que les membres du comité relié au projet dont Mme. Josée Trottier, Mme Lise Talbot, M. Richard Gratton et M. Roger Auclair pour le temps qu’ils nous ont accordé lors des différentes rencontres.